A la veille des élections, à l’occasion de son Congrès, le 10 mai dernier, le Centre d’Action Laïque de la Province de Liège entendait réaffirmer avec force son projet d’une école de l’égalité et de la mixité. Aujourd’hui, alors que se négocient alliances et politiques à mener, l’actualité nous montre une nouvelle fois l’enjeu crucial que revêt ce débat.

L’école, lieu d’apprentissage, est aussi le lieu de vie où l’on apprend « en société », où l’on « fait » société. Elle doit permettre à des enfants d’origines sociales et culturelles différentes de se rencontrer, se connaître, collaborer, construire et partager un projet commun. La mixité sociale et culturelle constitue un enjeu majeur pour notre société, celui du vivre ensemble dans la cohésion sociale.

Et pourtant… tous les parents constatent des ségrégations d’ordre économique, social, religieux, ethnique, culturel. Aujourd’hui nos écoles sont fort différentes les unes des autres, tant au niveau de leur composition sociale que de leurs performances. On se mélange peu… ou pas ! Ces constats sont connus, les causes sont identifiées.

Parmi celles-ci, notre système scolaire est bâti sur le principe de la liberté organisationnelle (chacun est libre d’organiser ses propres structures d’enseignement) et de la liberté de choix des parents quant à l’école fréquentée par son enfant. Ces deux caractéristiques contribuent à renforcer une logique de quasi-marché, engendrant ségrégations, compétition et concurrence au détriment de l’égalité de chaque enfant devant le système éducatif.

L’enfant n’est pas une marchandise. Lors de son Congrès, le Centre d’Action Laïque de la Province de Liège a rappelé son refus d’un enseignement inégalitaire et réaffirmé son projet pour un enseignement de même qualité pour tous, centré sur l’élève, sa réussite, son émancipation et intégrant la mixité sociale de notre société.

Pour lutter contre les ségrégations, nous demandons que cette notion de libre-choix, face à laquelle les familles sont socialement inégales, soit réinterrogée, que de nouvelles perspectives soient dégagées et que des mesures volontaristes soient entreprises pour que l’égalité prime sur le commerce du savoir. Validé par la Cour constitutionnelle, le décret Mixité sociale montre qu’il est possible de moduler cette liberté sans pour autant rompre l’équilibre du Pacte scolaire.

Un tel projet ne peut se concevoir dans le système scolaire actuel devenu sclérosé. Pour nous, la création d’un seul réseau unique et public pour toute la Fédération Wallonie-Bruxelles s’impose. De même, l’organisation d’un cours commun d’éducation citoyenne, de questionnement philosophique et d’éthique, d’histoire des religions par l’anthropologie est incontournable.

Il y a urgence ! L’école doit s’inscrire dans une dynamique de création et de production d’un projet commun de société, hors de tout clivage communautariste religieux ou autre. Tous les citoyens - parents, enseignants, chercheurs, mandataires publics… -, individuellement ou à travers des collectifs, doivent contribuer solidairement à relever ce défi ! Osons une autre école ! Osons la mise en œuvre d’un véritable « plan Marshall » pour l’enseignement à mettre en œuvre sur une ou deux législatures en Fédération Wallonie-Bruxelles.

L’enseignement relève du bien commun. De sa qualité dépend l’avenir de notre société.

Hervé Persain,Président f.f. du Centre d'Action Laïque de la Province de Liège

À propos

Ils nous soutiennent

     sponsors 01
sponsors 02
sponsors 03 
           sponsors 06
sponsors 07 
      sponsors 05
sponsors 04
sponsors 08

CAL2009 LOGODEFINITIF Glossy Web

33-35, Boulevard de la Sauvenière
4000 Liège
Tél: 04 232 70 40
Fax: 04 222 27 74
Email: info@calliege.be

Google+

S5 Box

Register

*
*
*
*
*
*

Fields marked with an asterisk (*) are required.